Elu fleuriste de l'année 2020 par UFC-Que Choisir avec une note de 19,4/20
Tout sur... Les variétés

Le monstera

Nos secrets pour l'entretenir

En quelques mots...

La discrétion, très peu pour lui ! Comme son nom l’indique, le Monstera sait imposer sa loi, notamment dans son milieu naturel où il se transforme en véritable liane grimpant le long des troncs des arbres. Il est à coup sûr un compagnon malin : il a su développer des feuilles supérieures dentelées pour permettre à celles inférieures de capter la lumière du soleil. 

Imposant et sculptural, il existe en plusieurs variétés toutes plus belles les unes que les autres, comme le fameux Monstera ‘Variegata’ au feuillage bicolore blanc et vert. Pas étonnant que cette plante particulièrement photogénique ait même lancé une nouvelle tendance très populaire sur Instragram avec son hashtag #monsteramonday.

Mais attention, le Monstera peut être irritant ou toxique si on l’ingère.

L'exposition

Votre Monstera appréciera une place lumineuse ou légèrement ombragée, mais il ne supportera pas d’être exposé directement aux rayons du soleil.

L'arrosage

Arrosez votre Monstera environ une fois par semaine au printemps et en été, encore plus rarement en hiver. La terre doit sécher légèrement entre chaque nouvel arrosage. Si l’air est trop sec, brumisez ses feuilles et ses racines aériennes avec de l’eau non calcaire.

L'entretien

Il ne faut pas couper les racines aériennes, mais vous pouvez tailler les tiges au printemps, en les pinçant à leur extrémité. Les jeunes feuilles n’ont pas de trous, ils apparaissent lors de la croissance de votre plante. Si ce n’est pas le cas, c’est qu’elle manque de lumière ou d’eau.

14 mai 2020
Auteur : Éditions Marabout