La Fête des Pères c'est dimanche ! Profitez de -10% pour lui faire plaisir avec le code PAPA jusqu'à dimanche
Tout sur... les variétés

Erable du Japon : nos conseils d’entretien

L’Érable du Japon est un arbuste fascinant à la silhouette élégante et aux couleurs flamboyantes, originaire du Japon, de Chine et de Corée. Il en existe de nombreuses variétés dont le feuillage offre des nuances de couleurs changeantes au fil des saisons. L’apothéose s’opère à l’automne avec un festival de couleurs chatoyantes. Un compagnon incontournable pour créer un cadre bucolique contemporain, d’inspiration japonaise ou d’esprit zen au sein d’un espace ombragé.

Où cultiver l'Érable du Japon ?

L’Érable du Japon (Acer palmatum ou Acer japonicum) s’épanouit dans un environnement partiellement ombragé. Réservez-lui ainsi un emplacement à la mi-ombre, une exposition trop ensoleillée pouvant brûler ses feuilles. Arbuste au feuillage délicat, veillez également à le maintenir à l’abri des courants d’air et des vents forts.

Plantation de l'Érable du Japon

Quand planter l'Érable du Japon ?

Préférez le printemps ou l’automne pour procéder à la plantation de votre Érable du Japon, afin qu’il s’acclimate à son environnement avant ou après la période de chaleur estivale. 

Comment cultiver l'Érable du Japon en pot ?

Pour cultiver un Érable du Japon en pot, choisissez un contenant percé sans réserve d’eau et adapté à sa taille, suffisamment grand et profond afin d’assurer son bon développement. Garnissez le fond du pot d’un lit de billes de d’argile ou de graviers afin d’assurer un drainage de l’eau suffisant. Installez votre votre plante au sein du contenant et complétez avec le substrat. Vous pouvez réaliser un mélange de terreau de plantation et de terre de bruyère, l'Érable du Japon appréciant les sols légèrement acides. Tassez la terre en surface. Vous pourrez réaliser un paillis au pied de votre plante afin de maintenir son sol frais en été, protégé du gel en hiver et d’empêcher la prolifération des mauvaises herbes. Arrosez généreusement.

Comment cultiver un Érable du Japon en pleine terre ?

Choisissez un emplacement adapté à votre plante, qui ne soit pas soumis à la sécheresse ou aux rayons directs du soleil. Privilégiez une terre légère, acide et bien drainée. Humidifiez la motte de votre plante en la trempant dans une bassine remplie d’eau. Puis creusez le trou pour y accueillir la plantation, d’un diamètre supérieur à celui de la motte. Vous pouvez éventuellement enrichir la terre en apportant du compost. Placez votre plante de manière à ce que la motte soit suffisamment enterrée, puis rebouchez en tassant la terre autour du pied. Arrosez abondamment. 

Entretien de l’Érable du Japon en pot

Quand et comment arroser un Érable du Japon ?

Veillez à ce que la terre de votre Érable du Japon en pot soit toujours légèrement humide, sans toutefois recourir à un arrosage excessif. Arrosez-le à une fréquence que vous adapterez en fonction des saisons, en intensifiant la cadence en été lorsque les températures sont élevées. Adaptez également la fréquence d’arrosage au type de culture de votre plante, un sujet en pot se desséchant plus rapidement qu’en pleine terre. En hiver, les précipitations suffisent généralement à satisfaire ses besoins. En cas de fortes chaleurs, vous pouvez brumiser le feuillage de votre Érable du Japon pour le rafraîchir, en dehors des heures les plus ensoleillées afin de ne pas brûler les feuilles, par exemple au cours de la matinée ou en fin de journée. 
Afin de stimuler la croissance de votre plante, vous pourrez réaliser des apports d’engrais à l’aide d’un produit spécifique pour plantes de terre de bruyère. Privilégiez un type d’engrais à diffusion lente.

Quand et comment tailler l'Érable du Japon ?

La taille de l'Érable du Japon ne revêt pas de caractère indispensable. La croissance de la plante étant lente, elle est même déconseillée pour les jeunes sujets. Si nécessaire, réalisez la taille en hiver, hors période de gelées, de novembre à mars. A l’aide d’un sécateur préalablement désinfecté, contentez-vous de supprimer le vieux bois ainsi que les branches mortes ou abîmées.

Maladies, nuisibles et parasites

L'Érable du Japon peut être la proie d’attaques de pucerons. Ces petits insectes de couleur verte ou noire prolifèrent sur son feuillage et peuvent l’affaiblir en extrayant la sève des feuilles. Pour y remédier, vaporisez sur la plante une solution à base d’eau et de savon noir ou de savon de Marseille, afin d’empêcher les pucerons d’adhérer aux feuilles.

Si vous constatez le noircissement des branches de votre plante, il peut s’agir de la verticilliose, une maladie causée par un champignon. Afin de protéger votre Érable du Japon, coupez immédiatement les branches touchées à la base et détruisez-les.

Comment utiliser l'Érable du Japon ?

L'Érable du Japon s’avère particulièrement décoratif en sujet isolé, où sa silhouette et ses couleurs en feront une vedette à part entière. Vous pouvez également l’inclure dans une composition de style japonisant en l’associant à d’autres espèces originaires des paysages typiques du Japon comme le bambou sacré Nandina, le Pieris, ou encore d’autres variétés d’Erable du Japon, afin de créer un véritable espace de verdure luxuriant et apaisant. Pour un jardin très graphique, associez-le à des graminées comme la Stipa ou le Pennisetum.

8 juin 2021
Auteur : Bergamotte
Heart envelope icon

Abonnez-vous à notre newsletter et obtenez 10€ sur votre première commande !

J'accepte de recevoir la newsletter Bergamotte. Nous nous engageons à ne jamais communiquer votre email à des tiers.