Tout sur... Les variétés

Le pilea

Nos conseils pour entretenir votre Pilea

En quelques mots...

Tout en rondeur, le Pilea peperomioides, aussi appelé la « plante à monnaie chinoise », est une star végétale qui se suffit à elle-même pour donner une personnalité douce mais affirmée à n’importe quelle pièce. Il aurait été rapporté en Europe depuis la province chinoise du Yunnan en 1946 par le missionnaire norvégien Agnar Espegren, ce qui lui vaut aujourd’hui le surnom de « plante du missionnaire ». 

Très en vogue dans les seventies, cette icône d’Instragram fait son grand retour pour notre plus grand bonheur !

L'exposition

Les feuilles du Pilea sont attirées par la lumière. N’hésitez pas à régulièrement faire pivoter son pot pour le voir pousser de façon homogène. Cependant, cette plante n’apprécierait pas d’être exposée directement aux rayons du soleil.

L'arrosage & l'entretien

La terre doit rester fraîche, très légèrement humide. En été, arrosez-le jusqu’à deux fois par semaine, et au maximum une fois par semaine en hiver. Attention à bien évacuer l’eau en surplus après chaque arrosage.

Votre Pilea se portera d’autant mieux si vous le rempotez à chaque printemps.

L'anecdote végétale

Richesse, retour de l’être aimé dans les quarante-huit heures et du wifi sous quarante-cinq minutes…, vous l’aurez compris, votre Pilea a la réputation de porter bonheur et d’autant plus si vous mettez une pièce d’or dans sa terre. 

Vous n’y croyez pas ? Peut-être croirez-vous à ce pouvoir : celui d’apporter une ambiance graphique néo-seventies à votre salon en quelques secondes.

28 mai 2020
Auteur : Éditions Marabout