Conseils & Astuces

Comment bien arroser ses plantes vertes ?

Arroser une plante d’intérieur est un geste banal, il n’y a pas de quoi se noyer dans un verre d’eau ! Mais vous devez tout de même apprendre à doser les quantités vitales nécessaires à la croissance et à l’entretien de votre compagnon végétal. Une certaine variété n’aura pas les mêmes besoins en eau qu’une autre espèce. Selon les lieux et les saisons, la fréquence d’arrosage peut également varier. Pour hydrater correctement vos plantes en pot, nous vous dévoilons nos secrets ! Suivez nos recommandations pour soigner vos petites protégées !

Arroser ses plantes en pot : 3 éléments à prendre en compte

Lorsque vous accueillez un compagnon végétal chez vous, veillez à vous renseigner sur les soins à lui prodiguer. Certaines plantes ont besoin de beaucoup d’eau, d’autres se contentent de peu et la plupart souffre en cas d’excès. 

Vous devez prendre en compte 3 critères essentiels :

  • l’origine de votre plante ;
  • l’environnement qui l’entoure, à la maison ;
  • la saison.


Un appartement aussi bien décoré soit-il n’est pas un environnement naturel, du moins, pas pour votre plante tropicale ! Elle est d’abord adaptée à celui dont elle est issue. Il est donc nécessaire de connaître sa provenance afin de recréer les conditions de son milieu naturel. Le cactus, par exemple, issu du climat chaud et sec du désert, n’a besoin que de très peu d’eau et redoute son excès, c’est une donnée à ne pas prendre à la légère. Le Calathea, quant à lui, comme la plupart des plantes vertes, s’épanouit sous les climats chauds et humides des régions équatoriales. Il faudra donc l’arroser plus fréquemment et veiller à ce que l’air ambiant ne soit pas trop sec.

Aussi, certains facteurs liés à votre domicile peuvent modifier les besoins en eau d’une plante : les sources de chaleur en hiver (radiateurs et cheminées), la climatisation en été, ou tout simplement les courants d’air. N’y étant pas habitués, ces éléments sont potentiellement dangereux pour elle. Dans ces situations, la plante devra boire davantage pour maintenir un taux d’hydratation satisfaisant.

Enfin, en hiver, comme vous pouvez le ressentir vous-même, les plantes sont moins actives. Elles sont en période de repos végétatif. Vous remarquerez qu’elles grandissent lentement. Elles ont alors besoin de moins d’eau qu’au printemps et en été, où leur état biologique favorise la croissance. Adaptez donc cet entretien selon les saisons. Prenez également soin d’arroser vos plantes durant vos vacances en faisant appel à une bonne âme dévouée à leur bien-être !

Quand et comment arroser ses plantes d’intérieur ?

La fréquence d’arrosage varie selon les types de plantes. Référez-vous donc aux recommandations : arrosage parcimonieux, modéré ou fréquent. Vous pouvez également toucher la terre du bout des doigts : si elle est humide sur les 2 à 3 cm de profondeur, n’ajoutez pas d’eau. En règle générale, pour les plantes vertes, le substrat doit obligatoirement sécher entre deux arrosages. Attendez donc qu’elles manifestent ce besoin d’elles-mêmes !

Aussi, utilisez de l’eau de pluie, si possible ou non calcaire pour hydrater vos compagnons. Privilégiez un arrosage à température ambiante afin d’éviter les chocs thermiques. À l’aide d’un arrosoir à bec fin, versez l’eau lentement et en petite quantité sur le substrat. Faites attention à ne pas mouiller le feuillage. Pour ne pas inonder votre maison, pensez à décrocher vos plantes suspendues et à les hydrater dans un évier ou une baignoire. Enfin, n’oubliez pas de vider l’excédent d’eau dans la soucoupe, car les racines pourraient s’asphyxier. Vous pouvez sinon disposer des billes d’argiles au fond du pot pour assurer un bon drainage et empêcher que l’eau ne stagne.

Les erreurs d’arrosage et les conséquences sur vos plantes

SOS ! Votre plante semble perdre en vitalité. Malgré tout l’amour que vous lui portiez, vous avez mis en péril sa survie à cause d’une erreur d’arrosage… Pour redonner vie à votre petit protégé, voici nos conseils !

Avant de sauver votre plante, détectez la source du problème : un excès ou un manque d’eau ? 

  • Les feuilles jaunissent ? c’est un excès d’arrosage.
  • Elles chutent ? Il s’agit d’un manque d’eau ;
  • La terre est sèche en surface, le pot vous semble léger, le substrat se décolle autour du pot ? C’est également un manque d’hydratation.
  • Le feuillage brunit ou flétrit ? Il peut s’agir des deux.


Vous devez agir sans plus attendre ! Vous avez trop arrosé vos plantes ? Réduisez les apports et évitez l’eau stagnante. Attendez que le substrat soit totalement sec. Si votre plante est fortement desséchée, réhydratez-la dans une bassine remplie d’eau durant une heure, puis égouttez-la avant de la replacer dans son pot. Vous n’avez pas réussi à la sauver ? Rendez-vous sur notre boutique et dénichez une nouvelle pépite végétale ! Optez pour notre service de livraison de plantes soigné et rapide et recevez un compagnon d’exception à votre domicile. Cette fois-ci, prenez-en grand soin !

Vous êtes à présent incollable sur l’hydratation de vos plantes ! Suivez consciencieusement nos recommandations pour que vos pépites végétales soient en parfait état ! 


21 mai 2020
Auteur : Éditions Marabout
Heart envelope icon

Abonnez-vous à notre newsletter et obtenez 10€ sur votre première commande !

J'accepte de recevoir la newsletter Bergamotte. Nous nous engageons à ne jamais communiquer votre email à des tiers.