Nos conseils & astuces

Comment entretenir les plantes d’extérieur en pot ?

L’entretien des plantes d’extérieur en pot nécessite une attention particulière, puisque contrairement aux plantes cultivées en pleine terre, elles ne disposent que de ressources limitées. Vous devrez ainsi veiller à ce qu’elles puissent notamment subvenir à leurs besoins en eau et en éléments nutritifs.
entretien-plantes-exterieur-en-pot

Comment nettoyer les plantes d’extérieur en pot ?

Veillez à nettoyer régulièrement vos plantes d’extérieur en pot, en supprimant les éventuelles tiges abîmées ou cassées, ainsi que les feuilles et les fleurs fanées. Afin de prévenir les éventuelles maladies, assurez-vous d’utiliser un pot propre et en bon état. Dans le cas contraire, changez de pot ou nettoyez-le à l’aide d’une solution désinfectante.

Comment arroser les plantes d’extérieur en pot?

Les plantes d’extérieur en pot requièrent généralement un arrosage occasionnel, puisque la majorité de leurs besoins en eau sont pourvus par les précipitations. Arrosez ainsi à une fréquence qui prend en compte les conditions environnementales auxquelles est sujette votre plante, comme son exposition aux rayons du soleil et à la pluie, le type de climat de votre région ou la saison en cours. Adaptez également l’arrosage en fonction de la taille du pot, dont les ressources s’amenuisent plus ou moins vite, ainsi que de la variété de votre plante, dont les besoins spécifiques peuvent varier de façon plus ou moins importante. Par exemple, les plantes méditerranéennes résistantes à la sécheresse se satisfont généralement d'un apport en eau modéré. Les petites plantes à fleurs ou vivaces souffriront quant à elles davantage du manque d'arrosage que les arbres et arbustes. 

Si vos plantes sont exposées à l’eau de pluie, vous n’aurez qu’à les arroser manuellement lors des périodes les plus chaudes et sèches, notamment en été. En hiver, certaines plantes préfèrent cependant recevoir moins d’eau de pluie en étant abritées sous un toit. De manière générale, réduisez la fréquence d’arrosage à l’approche de l’hiver lorsque les besoins en eau de votre plante diminuent. En cas de gel, cessez tout apport en eau afin d’éviter que les racines ne gèlent.

Arrosez, lorsque cela est nécessaire, seulement le pied de la plante à l’aide d’un arrosoir à bec long et fin, en début de matinée ou en soirée lorsque les rayons du soleil ne sont pas trop intenses afin que l’eau ne s’évapore pas. Préférez un arrosage généreux de temps en temps plutôt qu’un arrosage très fréquent et superficiel.

En cas de fortes chaleurs et si la terre est très sèche, vous pouvez immerger le pot dans une bassine remplie d’eau, puis laisser égoutter. Prenez soin d’éviter tout excès d’humidité en laissant sécher la surface de la terre avant de réitérer l’arrosage, et en éliminant le surplus d’eau qui pourrait stagner au fond du pot ou dans la soucoupe. Si vous comptez arroser vos plantes d’extérieur en pot à l’aide d’un tuyau d’arrosage, prenez garde à régler la puissance du jet afin de ne pas abîmer les racines ou les exposer à la surface. 

Quelles précautions prendre avant de partir en vacances ?

Si vous prévoyez de vous absenter pour les vacances, ou souhaitez simplement déléguer cette tâche, vous pourrez avoir recours à un pot à réservoir d’eau, à un système d’arrosage automatique ou de type goutte-à-goutte afin de répondre aux besoins de votre plante d’extérieur en pot. Vous avez également la possibilité d’utiliser des bulles d’arrosage ou diffuseur d’eau en terre cuite, qui permettent à la terre d’absorber progressivement l’eau plusieurs jours durant par capillarité.

A l’inverse, si les conditions météorologiques sont particulièrement pluvieuses, assurez-vous de protéger votre plante d’un excès d’humidité en permettant un drainage efficace. Pour ce faire, surélevez le pot à l’aide de petites cales ou réalisez un lit de billes d’argile ou de graviers que vous disposerez au fond du pot percé.

arroser-plante-exterieur
eau-plante-exterieur

Comment nourrir une plante d’extérieur en pot ?

Contrairement à la culture en pleine terre qui bénéficie du renouvellement de ses ressources en nutriments de façon naturelle, celles de vos plantes d’extérieur en pot s’amenuisent au fil du temps. Au printemps lors de la période de croissance de votre plante, ou lors de celle de floraison de vos fleurs, vous pourrez enrichir la terre en réalisant des apports en engrais. Utilisez un type d’engrais à diffusion lente afin d’assurer à votre plante une fertilisation continue, ou de forme liquide à ajouter à l’eau d’arrosage. Vous pourrez également mélanger le terreau avec du compost
    

Comment et Quand rempoter une plante d'extÉrieur ?

Au fur et à mesure de la croissance de votre plante, celle-ci développera ses racines en étendant leur envergure. Si vous constatez qu’elles sont à l’étroit ou que votre plante présente des signes de faiblesse, procédez au rempotage en utilisant un pot de taille supérieure. Profitez de cette occasion pour renouveler le terreau. Pour les plantes les plus imposantes et difficiles à manipuler, il est souvent plus pratique de procéder au surfaçage, une technique qui consiste à renouveler une partie du terreau sans rempoter votre plante d'extérieur. Pour ce faire, retirez le terreau en surface du pot sur 4 à 5 cm et comblez avec du terreau nouveau, en prenant soin de ne pas abîmer les racines. 

Vous pourrez en profiter pour réaliser le paillage de vos plantes d’extérieur en pot, une technique qui présente de nombreux avantages comme limiter la fréquence d’arrosage, réduire l’apparition de mauvaises herbes, maintenir la terre fraîche en été et protéger les racines du gel en hiver. 

Comment tailler un arbuste en pot ?

Vous pourrez procéder à la taille de certaines de vos plantes, notamment les arbustes, afin qu’ils conservent une silhouette esthétique et qu’ils maintiennent une envergure maîtrisée, pratique au sein de petits espaces. La taille permet de favoriser les ramifications et de stimuler la pousse de nouvelles branches ainsi que la fructification éventuelle.

Munissez-vous d’un sécateur et taillez en fonction de la variété et des spécificités de votre plante d’extérieur, ainsi que de vos aspirations, tout en veillant à respecter son port naturel. Les premières années, procédez à une taille dite d’équilibre en supprimant seulement les quelques branches qui dépassent. Lors des années suivantes, si vous souhaitez adapter la forme ou maîtriser l’envergure de votre plante, supprimez ⅓ des branches en commençant par les plus vieilles, celles abîmées ou mal-formées. Taillez au plus près du pied de la plante puis réduisez la longueur des branches restantes. 

Pour les spécimens persistants, taillez à la fin de l’hiver et contentez-vous d’une taille de rafraîchissement au début de l’été. Pour les spécimens caducs, adaptez le moment de la taille en fonction de la période de floraison. Si elle est printanière, taillez juste après la floraison. Si elle est estivale, taillez à la sortie de l’hiver.

taille-arbuste-en-pot
tailler-arbuste

Comment protéger du froid une plante d’extérieur en pot ?

Certaines plantes peuvent s’avérer frileuses et supportent moins bien que d’autres les temps rigoureux de l’hiver, notamment les périodes de gelées. Il peut donc s’avérer nécessaire de prendre quelques précautions afin de protéger vos plantes extérieur du froid, du vent et d’une humidité excessive. Il s’agit par exemple des plantes habituées aux climats chauds comme les oliviers, les lauriers, les agrumes ou encore les palmiers. Pour connaître la résistance de vos plantes au froid, consultez son degré de rusticité sur sa fiche d’entretien dédiée dans notre Guide de la main verte

Avant les premières gelées, afin de protéger les plantes les plus vulnérables au grand froid, notamment dans les régions qui connaissent des hivers rigoureux, privilégiez leur déménagement vers un lieu intérieur lumineux, non chauffé et abrité des courants d’air, qui ne soit pas soumis au gel.

Si vous ne disposez pas d’un tel lieu et que vos plantes sont suffisamment rustiques, vous pourrez les déplacer en extérieur afin d’améliorer les conditions climatiques auxquelles elles sont sujettes, par exemple en les exposant au sud, en les rapprochant d’un mur pour les protéger du plein vent ou en les plaçant dans un coin. Si ce n’est déjà fait, réalisez un paillis au pied de vos plantes, afin de contribuer à protéger leurs racines du gel. Pour éviter le contact avec le sol froid et les excès d’humidité, vous pourrez disposer un lit de billes d’argile au fond du pot de vos plantes, surélever le pot et retirer les soucoupes, afin d’assurer un drainage suffisant de l’eau. Pour les protéger des basses températures et augmenter de quelques degrés supplémentaires la température de leur environnement, vous pourrez couvrir les plantes d’un voile d’hivernage, sur plusieurs épaisseurs si nécessaire, et envelopper les contenants à l’aide de matériaux isolants type papier journal, papier bulle ou encore polystyrène.

18 mars 2021
Auteur : Bergamotte
Heart envelope icon

Abonnez-vous à notre newsletter et obtenez 10€ sur votre première commande !

J'accepte de recevoir la newsletter Bergamotte. Nous nous engageons à ne jamais communiquer votre email à des tiers.