Tout sur... les variétés

Phormium en pot : nos conseils d’entretien

Le Phormium, communément appelé Lin de Nouvelle-Zélande, doit son surnom à son habitat naturel ainsi qu’à l’utilisation de ses fibres dans l’industrie textile, inspirée des pratiques maories. Rapporté de voyage et bien acclimaté aux climats tempérés de nos contrées, le Phormium est notamment cultivé par la pépinière horticole de Kerguiduff, en Bretagne. Romain, le gérant de cette exploitation familiale transmise de génération en génération, produit de façon locale et durable cette variété pour Bergamotte. Comme sa région d’origine des îles du Pacifique, l'élégant feuillage persistant et panaché du Phormium appelle au grand large. Son port touffu, graphique et exotique, trône avec majesté sur une terrasse, un balcon ou planté dans un jardin. Peu exigeant et assez rustique, son allure spectaculaire ne manque pas d’attirer tous les regards, peu importe la saison.
phormium-en-pot

Comment cultiver et planter un Phormium ?

Préférez une situation chaude et ensoleillée pour y exposer votre Phormium. Vous pourrez réaliser la plantation au printemps, de mars à avril, ou à la fin de l’été, de septembre à octobre. Évitez les périodes de gel ou de sécheresse. Assurez-vous que le sol soit suffisamment drainant. Pour un Phormium cultivé en pot, utilisez du terreau ordinaire, que vous pourrez éventuellement mélanger avec un peu de sable. Le rempotage s'effectue tous les 2 à 3 ans, si les racines de la plante se trouvent à l'étroit dans leur pot. Pour une culture en pleine terre, réalisez un mélange de terreau et de terre de jardin, auquel vous pourrez également ajouter du sable. 

Quand et comment arroser un Phormium en pot ?

Arrosez à une fréquence que vous adapterez en fonction des conditions météorologiques, notamment en période de fortes chaleurs et de sécheresse. Veillez à patienter le temps que la terre ait séché avant de réitérer l’arrosage. Sachez qu’un Phormium en pot nécessitera une fréquence d’arrosage plus régulière qu’un sujet en pleine terre, qui une fois installé ne nécessitera qu’un entretien minimal. En été, privilégiez un arrosage en soirée afin de limiter l’évaporation de l’eau. Si vous constatez le dessèchement des feuilles, intensifiez la fréquence d’arrosage.

Quand et comment tailler un Phormium ?

Procédez au simple nettoyage de cette plante d’extérieur en retirant les feuilles mortes, séchées ou abîmées à mesure qu’elles apparaissent. Après la floraison, supprimez à l’aide d’un sécateur les hampes florales de la plante en les coupant à la base. Prenez soin de ne retirer les feuilles seulement lorsqu’elles sont fanées.

Résistance au froid et au gel

Doté d’une rusticité moyenne, le Phormium supporte des températures négatives allant jusqu'à -8°C. En période de grand froid, il nécessitera d’être protégé. Si vous habitez une région dont les conditions hivernales sont rigoureuses, privilégiez une culture en pot, afin de pouvoir mettre votre plante d’extérieur à l’abri des éventuels dommages que le froid pourrait lui causer. Si vous le pouvez, déplacez-la vers un lieu abrité du gel, qui soit lumineux et non chauffé, comme une véranda ou un jardin d’hiver. En extérieur, préférez un emplacement exposé au sud et abrité des grands vents. Disposez un paillis au pied de la plante, à l’aide de copeaux de bois ou de feuilles séchées, afin de protéger ses racines du gel. Couvrez la plante avec un voile d’hivernage, et protégez son pot à l’aide d’un matériau isolant, type papier bulle ou papier journal.

Maladies du Phormium et autres problèmes fréquents

Particulièrement résistant, le Phormium ne présente pas de risque important de développer des maladies ou d’être la cible de parasites. 
Si vous observez le jaunissement des feuilles :
Il s’agit certainement d’un excès d’eau dû à un sol trop humide au niveau des racines. Réduisez la fréquence d’arrosage que vous réaliserez avec modération en laissant la terre sécher. Assurez un drainage suffisant en disposant un lit de graviers ou de billes d’argile au fond du pot.
 
Si la plante présente des amas blancs : 
Il s’agit certainement des cochenilles, de minuscules insectes qui forment de petits amas cotonneux sur les feuilles et tiges. Pour y remédier, pulvérisez une solution à base de bicarbonate de soude diluée dans de l’eau tiède.

maladie-phormium
phormium-entretien

Quelle floraison pour le Phormium ?

La floraison du Phormium intervient après plusieurs années de culture, en été, de juin à juillet en fonction du type de climat. Elle forme de longues panicules dressées de fleurs rouges qui surplombent le feuillage. Elle peut cependant s’avérer rare ou peu abondante. Au terme de la floraison, supprimez les hampes florales fanées. 

phormium-associer
associer-phormium
floraison-phormium

Avec quelles plantes associer le Phormium en pot ?

Originaire de Nouvelle-Zélande, le Phormium se plaît particulièrement en climat océanique, comme sur la côte atlantique française. Sa silhouette érigée et ses feuilles acérées qui pointent vers le ciel apportent verticalité à tout décor. Plante architecturale et structurante, il se prête à de nombreuses utilisations et est idéal tant isolé qu’en massif, en jardin contemporain, exotique, de rocaille ou de bord de mer. Pour créer un jardin d’inspiration moderne, associez-le par exemple au Bambou, au Yucca, à l’Agave ou aux palmiers. Pour une composition en bord de mer, il fera le plus bel effet accompagné de ses congénères des îles d’Océanie comme le Pittosporum tenuifolium, le Leptospermum ou l’Eucalyptus en pot

20 avril 2021
Auteur : Bergamotte
Heart envelope icon

Abonnez-vous à notre newsletter et obtenez 10€ sur votre première commande !

J'accepte de recevoir la newsletter Bergamotte. Nous nous engageons à ne jamais communiquer votre email à des tiers.